INSTITUT INTERNATIONAL D'HYPNOSE, centre de formation professionnelle et certifiante à l’hypnose et à l’hypnothérapie - Casablanca, Royaume du Maroc.

Formations certifiantes en hypnose  - Formations certifiantes en hypnothérapie - Masters classes hypnose - Cours de spécialisation à l’hypnothérapie.

  • Santé HypnoseSanté Hypnose
  • Institut Français d'hypnose EricksonienneInstitut Français d'hypnose Ericksonienne
  • Hypnose humanisteHypnose humaniste
Mémoire hypnose : Toufik Sniber 3/3

Mémoire hypnose : Toufik Sniber 3/3

Apports et bénéfices de l'hypnothérapie dans la gestion de la douleur et de l'anxiété en péri opératoire pour l'accompagnement de certaines chirurgies ophtalmiques, principalement cataracte

Mémoire de fin d'études (partie 3)

Apports et bénéfices de l’hypnothérapie dans la gestion de la douleur et de l’anxiété en péri opératoire pour l’accompagnement de certaines chirurgies ophtalmiques, principalement cataracte.

Suite...

Le jour de l’opération ;

Dans la majorité des cas, le patient entre à l’hôpital le jour même de l’intervention. Dans tous les cas, un jeun pré opératoire de six heures est exigé. Selon les besoins, 0,25 mg à 0,5 mg d’analprazolam (xanax), lui sont administrés oralement à titre anxiolytique dans l’attente de l’acte chirurgical.

Dès l’admission en salle d’opération, une perfusion intraveineuse (1/2 litre de solution de Hantman  est mise en place.

Les différents capteurs destinés à une surveillance de l’électrocardiogramme, de la fréquence respiratoire de la pression artérielle, de la saturation sanguine en oxygène et du CO 2 expire sont installés.

Le patient est alors invité par l’anesthésiste à lui faire part d’un évènement vécu agréable ,vacances, loisirs, voyage, promenade, sport,..), évènement qu’il voudrait revivre en cours de chirurgie, quelques précisions sur la façon dont il a vécu cet évènement lui seront  en général demandées, précisions qui permettent à l’anesthésiste de proposer à chaque patient un accompagnement sur mesure.

Le patient une fois installé en vue de l’acte chirurgical, l’induction hypnotique peut commencer. Il est demandé de fixer du regard un point précis dans son champ visuel, de focaliser toute son attention sur son propre corps et de laisser s’installer un bien être dans les muscles de son corps.

Tandis que l’anesthésiste l’accompagne à revivre l’évènement agréable qu’il avait choisi. En général cette induction dure 5 à 10 minutes.

L’acte chirurgical  peut avoir lieu.

L’anesthésiste surveille bien sûr constamment les paramètres vitaux. Il parle au patient tout en l’observant attentivement afin de déceler immédiatement tout signe d’inconfort que celui-ci pouvait lui transmettre sous la forme du code « convenu à l’avance ».

Souvent une ambiance musicale permet de créer  une ambiance calme et détendue, tout inconfort est instantanément signalé au chirurgien qui adapte ses gestes en conséquence.  

Cette technique n’est donc réalisable que moyennant une étroite collaboration entre le patient, l’anesthésiste, hypno thérapeute, et l’équipe chirurgien- infirmier.

Cette équipe doit être soudée en vue d’un objectif commun, le bien être du patient qui reste conscient tout au long de l’acte chirurgical.

Les gestes du chirurgien doivent être doux, précis.

Durant toute la durée de l’acte chirurgical, rester attentif aux besoins physiques et psychologiques du patient qui est conscient du début à la fin.

En fin d’intervention, le patient en est averti, et est invité à se réorienter dans la réalité, c'est-à-dire la salle d’opération.

Généralement il peut faire peu de son vécu, et pose des questions sur la façon dont l’opération s’est déroulée. En règle générale, il regagne sa chambre, boit et mange immédiatement.

Echec de la technique :

Il se peut que le patient soit incapable de détacher son attention de l’environnement extérieur, avec son accord, l’induction hypnotique fut interrompue avant même le début de l’acte chirurgical. Dans ce cas on bascule au protocole Normal.

Conclusion générale :

A quel type de chirurgie l’Hypnose est elle susceptible d’être appliquée ?,  tout acte chirurgical pour lequel une anesthésie locale est réalisable, mais il faut l’accord du chirurgien, et que le patient soit motivé et collaborant et que l’infirmier maîtrise les techniques d’Hypnose,

Dans les domaines ophtalmologiques, les équipes chirurgicales doivent néanmoins être motivées et marquer leur accord pour changer certaines de leurs habitudes de travail.

Des études  en collaboration avec le DR P.MAQUET du service de Neurologie (PR G  FRANCK) et de l’Unité médicale de Cyclotron, des recherches neurophysiologiques  sur le fonctionnement cérébral en état ’Hypnose, en évaluant  les débits sanguins, régionaux au sein de l’encéphale par scanner à émission de positon  ont été réalisées chez des volontaires sains.

Les résultats de ces investigations démontrent que le fonctionnement du cerveau de l’individu en état d’Hypnose est tout à fait spécifique d’où une meilleure compréhension des mécanismes cérébraux intrinsèques sous tendant l’état Hypnotique chez l’homme.

D’autres études sur la douleur en cours d’état hypnotique en collaboration étroite avec le service de Psychologie (PR. DE KEYSER), D. Leloup et M.LEJEUNE (psychologues), abordent le niveau cognitif des modifications des perceptions douloureuses chez les volontaires qui utilisent différentes stratégies de distraction mentale, à savoir l’état de conscience, l’hypnose versus relaxation, et la nature émotionnelle de l’imagerie utilisée vécu agréable, versus histoire fictive neutre.

Pour conclure, l’hypnose en tant que nouvelle technique anesthésique fait aujourd’hui partie intégrante de l’arsenal thérapeutique.

L’introduction de ce nouvel outil a fondamentalement changé l’appréhension du patient chirurgical : celui-ci ne subit plus une intervention chirurgicale, il y participe activement, par là, le patient, considéré dans son ensemble corps-esprit, est valorisé.

Une compréhension satisfaisante du processus hypnotique ne peut en effet, envisager qu’à la faveur d’une étroite collaboration entre de multiples disciplines

A Nantes de la chirurgie sous hypnose pure : le chirurgien ophtalmologiste Pascal Pietrun et l’hypno thérapeute Jean Pierre Le Brun Cordier ; opération de la cataracte (A la Poly clinique de l’Atlantique près de Nantes) : opération de la cataracte sans aucune injection de substances anesthésiantes, ni avant, ni pendant l’intervention ; juste sous hypnose.

Rapport un état modifié de conscience ;

Exemple « Ensemble, on va aller à Malte, Pour se préparer, on va adopter une respiration calme »

J.P. Le BRUN Cordier, l’hypno thérapeute, rencontre une octogénaire qu’il a eu au téléphone 48 heures plutôt.

Elle lui a raconté le moment heureux, qu’elle aimerait revivre. Son voyage à Malte.

Au bloc, l’équipe l’accueille avec une grande douceur, lui pose le casque sur les oreilles, isolée des bruits extérieurs, la patiente n’écoute que la voix chaude et enveloppante qui, sur une musique douce, lui explique chaque acte du chirurgien, encourage, emploie des mots positifs.

Faire confiance et se laisser guider.

L’œil rivé sur le Rythme cardiaque et la Tension de la patiente, J.P Le Brun.C poursuit son monologue, l’emmenant progressivement vers cet état Modifié de conscience «  qui empêche la douleur d’atteindre le cerveau, il  se focalise sur autre chose » 

Pendant que Pascal Pietrini le chirurgien transperce la cornée, l’Hypno thérapeute évoque «  La blancheur des prairies de la Valette, le linge qui sèche…. ». Autour d’eux sous les lumières blafardes, tout est tranquille. Le personnel du bloc, très zen, communique par gestes. Une vingtaine de minutes plus tard, l’intervention se termine et la patiente reprend gentiment contact avec la réalité.

Rien à voir avec l’hypnose de spectacle, il s’agit ici d’Hypnose Médicale suggestive qui demande une formation indispensable. Mais elle suscite toujours méfiance et moqueries.

Faisant fi des critiques et des menaces, Pascal Pietrini ophtalmologiste, et son équipe vont plus loin en l’utilisant comme technique d’anesthésie, sans autre produit. Le spécialiste a réalisé plus de 60 cas d’intervention de la sorte.

Il vient même de déposer un brevet de l’Hypnose pure, sans injection et un institut de recherche et de formation a ouvert à Nantes.

 L’Hypnose supprime le risque Vital et des effets secondaires possibles avec toute anesthésie. De plus le patient, qui est acteur et volontaire, revit un beau moment de son existence » explique le médecin.   

L’opération de la cataracte sous hypnose à Rouen Ouest France :

Le CHU de Rouen utilise l’hypnose pour les opérations de la cataracte. 

La cataracte serait la première cause de cécité dans le monde. Un trouble oculaire caractérisé par une vision troublée e qui est dans la majorité des cas lié à la vieillesse. Seul moyen  pour soigner la maladie : l’opération chirurgicale.

Elle se pratique sous hypnose au CHU de Rouen. Si l’intervention médicale sont habituellement réalisée en ambulatoire, sous anesthésie locale, et, ne pose pas de problème particulier dans la majorité des cas, celui-ci reste anxiogène pour des malades, bien souvent âgés. «  le simple fait d’être allongé sur une table opératoire et sous un champ opératoire est parfois difficile à supporter pour certains patients très anxieux ou claustrophobes ».

C’est l’une des raisons pour laquelle l’Hypnose se prête favorablement comme option : « le patient, libéré de cette angoisse de l’intervention, voit souvent sa tension artérielle se normalisée et n’a souvent même plus la perception d’avoir subi le geste chirurgicale.

La chirurgie de la cataracte se prête bien à l’hypnose car le geste chirurgicale est court, alors que le fait d’avoir le visage complètement recouvert est vécu comme particulièrement angoissant tout comme la perception de sentir le chirurgien « travailler » dans son œil.

L’opération la plus pratiquée dans le monde ; c’est l’option chirurgicale la plus fréquente dans le monde. Selon l’Inserm, l’Institut National de la Santé et de la Recherche médicale, la Cataracte touche plus d’une personne sur cinq, à partir de 65 ans, et près de deux sur cinq après 85  ANS.

« Elle est en augmentation constante dans les pays développés du fait de l’allongement de l’espérance de vie », souligne l’INSERM.

EN France, près de 600 000 personnes sont opérées chaque année.

 

Lexique

Le protoxyde d’azote ou encore gaz hilarant est un gaz incolore, a une odeur et un goût légèrement sucrés, il est utilisé en anesthésie, chirurgie comme adjuvant  pour ses propriétés anesthésique et antalgiques. (formule chimique N2O). 

L’infection endoculaire ou endophtalmie est provoquée par des micro-organismes infiltrés à travers une incision chirurgicale ou une lésion du globe oculaire ou, plus rarement, qui atteignent l’œil par voie sanguine. 

L’échelle d’anxiété de Hamilton comprend 14 items qui couvrent la totalité des secteurs de l’anxiété psychique, somatique musculaire, viscérale, les troubles cognitifs et du sommeil, l’humeur dépressive.

A chacun d’entre eux correspond une liste de symptômes donnés à titre d’exemples et aboutissant à leur définition par extension.

Ils sont évalués à l’aide de cinq degrés de gravité, de l’absence jusqu’à l’intensité invalidante,

La note globale va de 0 à 60, il existe une note d’anxiété psychique, items 1 à 6 et 14, et une note d’anxiété somatique item 7 à 13,

Le seuil admis en général pour une anxiété significative est de 20. 

Co Journal Français d’Ophtalmologie ; l’hypnose dans la chirurgie de cataracte : à propos de 171 chirurgies :

Service d’ophtalmologie HIA Mesguettes 108 boulevard Pinel 69003 Lyon France ;

Notation ; 0= absent, 1=léger, 2=moyen, 3=fort, 4=maximal, invalidant.

Pierre Maquet docteur en Médecine 1986, à l’Université de Liège, PHD en sciences biomédicales 1990, neurologue 1991,  avec le Professeur George Frank :

La clé de voute de ses  études porte sur la neuro-imagerie fonctionnelle, il est directeur du centre de recherche du Cyclotron, CRC de l’université de Liège avec son cœur d’activité dans les neurosciences.

Thalamus ; rôle important dans la motricité et les émotions

Hypothalamus ; situé en bas et en avant du Thalamus, plus petit, joue un rôle dans la thermo régulation, l’appétit, la régulation du cycle sommeil éveil, il est capital dans la modulation du système nerveux autonome, et il est le véritable moteur endocrinien de tout le corps, il contrôle la sécrétion de l’hypophyse qui produit les principales hormones de l’organisme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lexique :

Le protoxyde d’azote ou encore gaz hilarant est un gaz incolore, a une odeur et un goût légèrement sucrés, il est utilisé en anesthésie, chirurgie comme adjuvant  pour ses propriétés anesthésique et antalgiques. (formule chimique N2O). 

L’infection endoculaire ou endophtalmie est provoquée par des micro-organismes infiltrés à travers une incision chirurgicale ou une lésion du globe oculaire ou, plus rarement, qui atteignent l’œil par voie sanguine. 

L’échelle d’anxiété de Hamilton comprend 14 items qui couvrent la totalité des secteurs de l’anxiété psychique, somatique musculaire, viscérale, les troubles cognitifs et du sommeil, l’humeur dépressive.

A chacun d’entre eux correspond une liste de symptômes donnés à titre d’exemples et aboutissant à leur définition par extension.

Ils sont évalués à l’aide de cinq degrés de gravité, de l’absence jusqu’à l’intensité invalidante,

La note globale va de 0 à 60, il existe une note d’anxiété psychique, items 1 à 6 et 14, et une note d’anxiété somatique item 7 à 13,

Le seuil admis en général pour une anxiété significative est de 20. 

Co Journal Français d’Ophtalmologie ; l’hypnose dans la chirurgie de cataracte : à propos de 171 chirurgies :

Service d’ophtalmologie HIA Mesguettes 108 boulevard Pinel 69003 Lyon France ;

Notation ; 0= absent, 1=léger, 2=moyen, 3=fort, 4=maximal, invalidant.

Pierre Maquet docteur en Médecine 1986, à l’Université de Liège, PHD en sciences biomédicales 1990, neurologue 1991,  avec le Professeur George Frank :

La clé de voute de ses  études porte sur la neuro-imagerie fonctionnelle, il est directeur du centre de recherche du Cyclotron, CRC de l’université de Liège avec son cœur d’activité dans les neurosciences.

Le cerveau humain : voies nerveuses ;

 

pastedGraphic.png

 

Thalamus ; rôle important dans la motricité et les émotions

Hypothalamus ; situé en bas et en avant du Thalamus, plus petit, joue un rôle dans la thermo régulation, l’appétit, la régulation du cycle sommeil éveil, il est capital dans la modulation du système nerveux autonome, et il est le véritable moteur endocrinien de tout le corps, il contrôle la sécrétion de l’hypophyse qui produit les principales hormones de l’organisme.